Université technique de Carthagène (UPCT)

L’université technique de Carthagène, connue sous le nom d’UPCT, est une université publique située à Carthagène, dans la région de Murcie. Elle possède des écoles principalement spécialisées dans les études d’ingénierie agricole, d’ingénierie industrielle, d’ingénierie des télécommunications, d’architecture et de gestion d’entreprise. Elle a été fondée en 1998.

Site Internet

 

José A. Acosta

Doctorat en agronomie. Recherche sur l’évaluation et la réduction des risques environnementaux, la dynamique des nutriments, les émissions de gaz à effet de serre, la phytoremédiation et la valorisation des déchets organiques et industriels. Participation au MT3 : évaluation de la biodiversité des sols dans les systèmes de culture européens et au MT5 : impacts de la biodiversité des sols sur la production agricole et les autres services écosystémiques.

+34 968 325 667 | ja.acosta@upct.es

 

Juan A. Fernández

Dr Juan A. Fernández est professeur de cultures maraîchères à l’université technique de Carthagène. Ses activités de recherche portent sur les technologies de culture en plein air et protégées, la fertilisation azotée et la pollution par les nitrates, ainsi que la caractérisation moléculaire et morphologique des ressources génétiques. Il participe aux MT2, MT5 et MT8.

+34 968 325 446 | juan.fernandez@upct.es

 

Javier Calatrava

Professeur d’économie et de politique agricole et de sociologie rurale à l’UPCT. Expérience en recherche sur l’économie agricole, des ressources et de l’environnement, principalement axée sur l’économie et la politique de gestion des ressources en eau et de conservation des sols agricoles.

Coordinateur adjoint du MT7 et chef de projet des MT2, MT6 et MT7.

+34 968 325 906 | j.calatrava@upct.es

 

Josefina Contreras Gallego

Titulaire d’un doctorat en agronomie, spécialiste de la protection des cultures, notamment de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures, travaillant sur des méthodes alternatives de contrôle des ravageurs et des maladies. Mon rôle dans ce projet est d’effectuer le contrôle des ravageurs présents dans les différents cas d’étude, d’évaluer la réduction des dommages dans différents systèmes de culture en évitant l’utilisation maximale de pesticides et leurs effets sur l’entomofaune et l’écosystème (MT5).

+34 968 327 087 | josefina.contreras@upct.es

 

Catalina Egea-Gilabert

Titulaire d’un diplôme en chimie et d’un doctorat en biochimie de l’Universidad de Murcia (Espagne). Postdoctorat à l’université de Nottingham (Royaume-Uni). Professeure de physiologie végétale à l’Universidad Politécnica de Cartagena (Espagne). Sa recherche s’axe autour de la défense des plantes, l’induction de stress pour augmenter la qualité nutritionnelle de la plante, et la caractérisation moléculaire des ressources génétiques végétales.

+34 968 325 520 | catalina.egea@upct.es

 

María Dolores Gómez-López

Titulaire d’un doctorat en ingénierie agricole et professeure d’ingénierie de projet à l’université technique de Cartagena. Activité de recherche sur les systèmes d’aide à la décision en matière de gestion environnementale, d’ACV et d’économie circulaire. Certains de ses travaux sont liés à l’aide à la décision, la gestion du lisier, l’utilisation durable de l’eau en agriculture, la diversification en agriculture et la phytoremédiation.

Participe aux MT2 et MT6 du projet SoildiverAgro.

+34 968 325 668 | lola.gomez@upct.es

 

Silvia Martínez

Silvia Martínez est professeure à l’UPCT. Titulaire d’un doctorat en agronomie. Ses principaux axes de recherche sont basés sur la valorisation des déchets organiques et industriels, la réhabilitation environnementale des sites dégradés par des techniques de phytoremédiation, les systèmes de traitement des eaux usées (zones humides artificielles) et les pratiques de gestion durable des sols.

Coordinatrice du MT5.

+34 968 327 064 | silvia.martinez@upct.es

 

Eva Lloret

Doctorat en sciences de l’environnement. Ses principaux intérêts de recherche portent sur la biochimie du sol, les communautés microbiennes du sol, le cycle des nutriments, les gènes fonctionnels, les amendements organiques et leurs effets sur les plantes. Je participe aux modules de travail 2, 3 et 5 de SoildiverAgro, soit en effectuant de l’exploration de données (MT2), soit en réalisant des analyses de laboratoire et de bio-informatique (MT3 et MT5).

+34 968 177 746 | eva.lloret@upct.es

 

Alicia Morugan

Doctorat en sciences de l’environnement. Sa ligne de recherche fournit un résultat émergent sur la qualité des sols agricoles dans les régions semi-arides.
Son rôle dans le projet SOILDIVERAGRO consiste à mettre au point des enquêtes et à compiler des informations sur les défis et les besoins des utilisateurs finaux.

Chercheuse MT2.

alicia.morugan@upct.es

 

Irene Ollio

Titulaire d’une licence en biologie de l’université de Messine (Italie), d’une maîtrise en biotechnologie et en microbiologie appliquée de l’université de Messine (Italie) et d’une deuxième maîtrise en techniques avancées en recherche et en développement agricole et alimentaire de l’UPCT (Espagne). Actuellement chercheuse à l’UPCT bénéficiant d’une bourse fournie par le projet SOILDIVERAGRO.

Participe aux MT3, MT4 et MT5.

+39 3473 809 888 | Irene.ollio@upct.es

 

Raúl Zornoza Belmonte

Doctorat en sciences de l’environnement. Expert en qualité et dégradation des sols, en diversité microbienne des sols, en dynamique des matières organiques et en pratiques de gestion durable des sols.

+34 868 071 130 | raul.zornoza@upct.es

 

Faculty of Sciences
Polithecnic Building
32004 Ourense (Spain)

© SoildiverAgro 2022